EMDR

EMDR: Eye Movement Desensitization and Reprocessing

Qu’est ce que l’EMDR? La thérapie EMDR utilise une stimulation sensorielle bilatéral. Il s’agit le plus souvent d’amener un mouvement rapide des yeux de droite à gauche, mais il peut aussi se pratiquer avec des stimulations auditives et tactiles.

On utilise cette technique dans le retraitement des souvenirs traumatiques et trouble de stress post-traumatique (TSPT). Il peut s’agir de traumas simples (ex: accident de voiture, accouchement difficile, etc.), ou de traumas complexes (le plus souvent remontant à l’enfance).

Elle est la seule, avec les thérapies comportementales et cognitives, dont l’usage est officiellement recommandé pour le traitement de l’état de stress post-traumatique par la Haute Autorité de la Santé (HAS) qui intervient dans la validation des soins médicaux, depuis juin 2007.

Inventée en 1987 par Francine Shapiro, Ph.D., psychologue américaine, récemment décédés.

Pour plus d’information je vous suggère de vous tourner vers l’association EMDR France: http://www.emdr-france.org/web/quest-therapie-emdr/

Cette thérapie est un peu différente de celle que j’utilise dans mes entretiens analytiques. En effet dans l’EMDR, il n’est pas nécessaire, pour que le traitement se fasse, que le patient raconte ce qu’il a vécu. Nous allons mettre en lumière des moments précis de votre histoire et nous appuyer sur les compétences intrinsèques du cerveau. Le traitement EMDR n’est autre qu’une remise en route du fonctionnement normal du cerveau qui effectue ce retraitement chaque nuit. Cependant lorsqu’un souvenir n’a pas était traité correctement, il reste actif dans la mémoire et s’active à chaque stimuli. C’est ainsi que nous nous retrouvons à surréagir à des évènements apparemment sans lien, mais qui réactives l’émotion vécu dans le passé.

On parle de mémoires dysfonctionnement stockés dans des processus de mémoire adaptatifs. Pour prendre une image plus simple, imaginez que vos souvenir sont rangés dans une grande bibliothèque où chaque livre a son étiquette et son étagère attitrée. Les traumas seraient alors comme des livres entassés dans le couloir dans lesquels vous vous prenez les pieds chaque fois que vous tentez de vous déplacer dans votre bibliothèque.

L’EMDR vous invitera à relire rapidement chaque livre et à le classer sur l’étagère appropriée afin que vous n’ayez plus à vous y confronter chaque fois que vous voulez avancer, mais que vous puissiez le trouver lorsque vous le souhaitez et sans que cela ne provoque l’émotion associée au préalable.

l’EMDR est ce que l’on appel une thérapie courte, il suffit généralement d’une dizaine de séance pour traiter correctement un trauma simple. Nous commençons généralement par traiter le passé, puis le présent et enfin le futur afin que le trauma soit complétement digéré. Cependant pour certaines situations plus complexes il peut arriver que les séances continue sur une durée indéterminée. Le patient est toujours maître de sa thérapie et peut choisir à tout moment de stopper le processus, même s’il est conseillé d’aller au bout de retraitement.

Les séances sont à 70e, mais peuvent être espacées de plusieurs semaines.

Certaines mutuelles proposent un remboursement partiel de consultations psychologiques, sous la forme d’un % du cout de la consultation ou d’un forfait annuel.

Les modalités de prise en charge varient beaucoup d’un contrat à l’autre :

  • certains contrats stipulent que les consultations psychologiques doivent obligatoirement être recommandées par un médecin,
  • d’autres qu’elles doivent impérativement être effectuées par un psychologue clinicien.
  • certaines mutuelles rembourse une partie de chaque séance, d’autre la totalité de quelques séances.